noel

Alors un peu comme d’habitude, je suis encore à la traîne pour les vœux de noël et tout et tout…

Alors évidemment j’espère que vous avez tous passé un excellent réveillon et un très bon Noël. Que vous avez été gâtés(es) et que vous avez pu vous régaler de la joie de ceux que vous avez gâtés à votre tour…  

 

C’est une période que j’adore en théorie, surtout lorsque j’ai le temps de le préparer à l’avance comme il se doit, de faire cuire le pain d’épice sans le cramer à l’extérieur tout en le laissant cru à l’intérieur (oui oui c’est tout à fait possible), que j’ai le temps de me faire belle (et de ne pas avoir l’impression de me métamorphoser en grosse boule à facette en 3 minutes chrono en abusant de la poudre à paillettes) et que j’ai aussi le temps de me gaver de films super gnangnan sur noël qui finissent-toujours-très-bien parce que oui, moi, j’ai envie de croire que ça peut se passer comme ça !

Par contre, c’est vrai que si Noël est amour, paix et félicité, je ne me suis pas sentie totalement embarquée cette année.

J’étais plutôt en mode « je vais lui péter les dents, les genoux et toutes les côtes une par une » au jeune freluquet qui a osé faire pleurer pendant des heures la plus jolie et la plus adorable des perles en émettant des doutes sur leur relation de deux longues années, à quelques heures du réveillon.

triste

 

 

Non mais les gars ! Un peu de sérieux là ! Sortez la tête de votre nombril et regardez le calendrier ! Laissez au moins noël en dehors de tout ça …

J’attends le feu vert de Fifille et je le fais abattre…chat-mechant

A moins que, comme dans mes films de nana, ça se termine en happy end avec des étoiles plein les yeux …

En attendant, je garde le doigt sur la gâchette du lance flamme.

Juste au cas où…

Ps peace and love pour tous ceux que ça choque (si si il y en a parfois): pour de vrai, non je ne serai pas violente, non je n’irai même pas faire une réflexion dans une histoire qui ne me concerne pas, mais dans l’absolu, il me plait de me dire que je pourrais me laisser aller à mes plus viles pulsions et rouler avec un 3 tonnes sur les orteils du coupable…