c bien fée pour vous

31 mai 2017

Ce matin-là

J’ai beaucoup hésité à écrire cet article tant à la fois il est personnel et un peu tabou quelque part aussi.

Alors, voilà, je viens d’avoir 44 ans.

C’est jeune, je l’ai toujours pensé. L’âge c’est dans la tête. Ok peut-être aussi au coin des yeux.

Et puis depuis quelques temps, je me rends compte que mon âge il est peut-être aussi dans mes hormones.

Il y avait bien la sorcière de ma collègue (une acupunctrice un peu barrée) qui m’avait averti d’un léger ralentissement hormonal. Vu que j’étais concentré sur les aiguilles dont elle venait de me hérisser le corps (bon ok j’exagère y en avait 4 mais très « présentes »), je n’ai pas plus relevé que ça.

La graine était plantée pourtant et elle a germé dans la nuit. Toute la nuit en fait. J’y ai repensé, j’ai realisé que la ménopause n’était pas si loin. J’ai eu peur, j’ai ressassé, j’ai ruminé.  Et j’y ai repensé encore. Résultat, au réveil, j’avais vraiment l’air d’avoir 153 ans…

La journée aidant, et d’autres soucis plus importants supplantant ce petit sursaut d’égo, je suis passée à autre chose.

Oui, parce que lorsqu’on avance dans les années, on change de « période » : on a traversé les phases mariages, naissances, puis on atteint la formule « mes copains divorcent, mes copines se rebellent, les ados se multiplient, ma famille se réduit peu à peu ». On pleure les proches qui partent, on sait que c’est la vie, mais ce n’est pas parce que c’est logique que ce n’est pas bouversifiant. Les deux notions sont hélas parfaitement compatibles.

Bref !

Et puis, je fais un super stage de massage (relaxation coréenne) hyper physique pour le masseur, je suis sur les rotules en fin de journée. En fait non pas sur les rotules justement, parce qu’elles sont toutes bleues . Pour info, la relaxation coréenne, c’est un massage qui se donne au sol sur un futon et 2 jours intensifs en tête à tête avec le prof font que je profite de chaque instant , y compris les pauses pipi pour me relaxer les genoux.

D’ailleurs, à cette occasion, je remarque quelques tâches. Je me dis c’est pas grave. Même si je fais du sport régulièrement (pas comme une dingue mais un peu chaque jour), ces deux jours m’ont rincée comme pas possible, alors ça peut arriver non ?

Et finalement, non, il y a ce matin-là où je constate que c’est un nouveau cycle qui démarre. Au bout de 14 jours. Moi qui suis réglée comme un papier millimétré.

photo mnopause-fi749276x430Des recherches sur internet j’en ai déjà fait des tas. Elles ne m’ont pas réconfortée loin s’en faut évidemment. Pas tellement pour les symptômes … quoique : bouffées de chaleur, kilos en plus (eh ben voyons ! ), perte de capacité intellectuelle (si si je vous assure) sècheresse vaginale (miam !), perte de libido, perte de muscle, tout qui pendouille, qui part en c**** … youpi…

 

Pourtant, à la réflexion, j’aurais du voir certains détails, des indices comme une taille qui s’épaissit un peu plus (comme si j’en avais besoin ! je pense que mère nature est une vieille frustrée qui a décidé de me pourrir la vie) alors que je m’escrime à faire davantage de sport quitte à me lever avant le soleil et que mon alimentation n’est pas délirante (excepté un petit kinder maxi avec le café au bureau oui mais j’ai le droit hein ! je travaille avec des informaticiens !)

Mais c’est surtout que je n’ai pas trouvé beaucoup d’articles abordant cette phase comme un nouveau cycle, un nouveau départ, une phase même tout simplement. J’ai surtout vécu ça comme une fin, une fin de ma féminité, de ma jeunesse, de ma maternité, une perte, …limite un pied dans la tombe ou devant le déambulateur. Et j’ai réalisé qu’effectivement, quand on a ses règles pour la première fois, on te dit « aujourd’hui, tu deviens une femme ». Le pendant de tout cela (quel vilain mot que voilà), certainement, c’est donc que lorsqu’elles s’arrêtent ces fameuses ragnagnas, ben …tu deviens quoi ?

Comment bien aborder cette période pourtant inévitable sans déprimer grave ?

Alors on me dit que je suis enfin libérée, délivrée de tout ce rituel mensuel, de ces phases lunaires (et lunatiques ?). Mais perso, je n’ai jamais eu de relations conflictuelles avec mon cycle. Certes, je ne danse pas chaque mois la carioca, mais je ne suis pas non plus au fond du trou. Quelque part, je leur avais donné du sens.

J’ai versé ma larme ce matin là. J’ai eu l’impression de commencer  le deuil d’une période que je croyais encore bien longue.  J’ai eu aussi l’impression d’être précipitée vers la ligne d’arrivée d’un coup, sans avoir fait tout ce que je voulais, de ressentir l’urgence des choses tout à coup.

Attristée oui, mais pas désespérée.

Parce qu’après tout, Je me dis que je pourrais aussi faire fi de tout ceci. Et voir ce que ça va donner. J’ai toujours eu en horreur toutes les formes de déterminisme. Rien ne presse, tout ne va pas se faire en un jour. Je ne pense pas que mon identité soit uniquement dans mon flux non plus. J’ai envie de réinventer tout cela. Peut-être qu’un jour j’entamerai un nouveau thème ici : mes joyeuses aventures  en ménopausie.

womens-menopause

Posté par Murmur à 19:11 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


26 mai 2017

Lettre à Mini Loulou (19 ans et des paillettes)

J'ai eu envie pour une fois, de t'écrire directement, à toi mon fiiiiiils.

Il y a des fois où je me demande ce que j’ai réellement fait de ma vie, les soirs de pleine lune ou de déprime, moi qui devait devenir au choix : écrivain, photographe, aventurière, voyageuse solitaire, kiné, véto ou prof d’université. Et où je constate que le temps est passé tellement vite…

Et puis je regarde mes enfants et je me dis quelle chance quand même ! alors oui, mini loulou, tu n’es pas parfait, mais entre nous,  ça tombe bien, tes parents non plus ! En fait, tu es juste parfait pour moi.

Je pourrais te dire que tu es beau et intelligent. Mais est-ce que ça te suffirait ?

Rappelle toi quand tu seras parent à ton tour, de repéter à tes enfants jusquà plus soif, qu’ils sont beaux, qu'ils sont magnifiques (surtout si tu le penses!!). Tu auras beau leur dire mille fois, ils ne te croiront certainement pas. Mais si tu faisais silence, ils n’entendront que ça (je suis un peu la reine de la sagesse ce soir). N’empêche que oui, beau et intelligent tu l’es

Mais au-delà de tout cela, c’est cette énergie, cette force de vie qui attire autour de toi toute la lumière. Il y a des qualités d’âmes comme celles que tu possèdes qui rayonnent et irradient autour de toi.

Ton rire (atypique on en convient tous) est terriblement contagieux, te voir pleurer me brise toujours autant le cœur, te prendre dans mes bras m’émeut comme les premières fois.

Je pourrais parler à l’infini de toi sans forcément en faire le tour.

Je crois que la façon la plus simple pour résumer tout cela c’est de te dire que si tu te voyais à travers mes yeux, tu ne toucherais plus le sol.

Joyeux anniversaire mon petit loulou

coeur ciel

Posté par Murmur à 23:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 avril 2016

Element majeur

Très honnêtement, je pensais laisser ce blog s'éteindre peu à peu. Je ne le renie pas mais je ne trouve plus le temps pour l'alimenter et je n'ai pas envie de me forcer à écrire pour me donner l'illusion d'être lue... si tant soit peu que je le sois ;-) .Mais je me suis faite rappeler à l'ordre par mon fort exigeant Mini Loulou qui s'étonnait de ne pas avoir eu, cette année, un message pour son anniversaire.

Et quel anniversaire puisque depuis le 15 mars, je n'ai plus d'enfants mineurs à la maison !

 

ailes

18 ans, c'est une étape, un cap. Histoire d'enfoncer le clou dans mon pauvre petit coeur de maman, dans la foulée, il a eu son permis, sa première voiture, son indépendance peu à peu. Il m'échappe comme le sable entre mes mains.

Il a muri d'un coup en trouvant sa voie, s'en ai trouvé apaisé et confiant. Il a connu la première douleur d'un coeur brisé, la colère de l'impuissance face à une histoire qui se termine.

Il avance, parsemant ses routes de projets de voyage, d'initiation au parachute (mon dieu je vais mourir!), d'airsoft (argh!!!!), d'amitiés solides et parfois imparfaites mais réelles. D'éclats d'un rire d'adolescent qui résonne encore pour l'instant entre nos murs.

Il a une vraie capacité au bonheur, il sait capter les bonnes choses, s'en délecter, ne pas s'enliser dans le défaitisme, être conscient quand il n'est plus objectif et savoir que tout ça, ça passera aussi.

Il a un humour (très) décalé, nous pilonne littéralement de blagues tout au long de la journée (re-argh !!!)  et chante "Femme" de jean luc lahaye avec beaucoup de conviction (je n'ai aucune explication cohérente à ce phénomène...)

Je n'ose pas toujours lui réclamer un calin car je respecte la distance dont il pourrait avoir besoin. Mais bon, puisqu'il va me lire, qu'il n'hésite surtout pas !

J'ai vu pousser ses ailes, je les ai aider à se construire. Il les agite de plus en plus ces derniers temps. L'envol n'est pas loin et tout mon amour l'accompagne (ainsi qu'une toute petite balise gps de rien de tout).

Mais bon, on a le temps non ? On est pas obligé de cramer le nid tout de suite non plus ?

Joyeux anniversaire mon petit poussin ^^
 

995770poussinpaypal

 

 

Posté par Murmur à 19:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 décembre 2015

I believe !

Miracles-Happen

Aujourd'hui,  mon fils s'est battu avec les surveillants pour rentrer en cours alors qu'il avait 3 minutes de retard...

Pour rentrer en cours ... de français !!

Alors depuis ce matin, j'entends les anges chanter, des cloches tintinnabuler, le Père Noel est mon ami, les fées existent et le chocolat ne fait plus grossir. 

Posté par Murmur à 09:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 novembre 2015

Une version 2.0

...gateau

Que n'ai-je dit sur elle? Qu'ai-je manqué de vous raconter?

Je la connais si bien et à la fois si peu finalement.

Elle est mon petit chat, mon premier bébé... j'aime toujours autant respirer l'odeur du creux de son cou, jouer avec ses cheveux, la regarder éxécuter ses petits rituels du petit déjeuner et puis l'entendre m'appeler "ma petite mamounette"...

20 ans comme une étoile filante...

Joyeux anniversaire mon petit rayon de soleil

blog 20 ans 2

 

Gauche

 

 

 

Posté par Murmur à 03:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,